INTRODUCTION L'ESPRIT GLOBAL ET LES VALEURS QUI NOUS UNISSENT.

© J. P. Krol - V 26 SEPTEMBRE 04 13:00 C.E.S.T.

NOTRE 'DRIVE' POUR LA VIE.

LES SEULES VALEURS QUI UNISSENT TOUS LES ÊTRES HUMAINS SONT DÉCRITES PAR MODÈLES DE LA RELATION CAUSAUX QUI DÉCRIVENT NOTRE ENVIRONNEMENT INTERNE ET EXTERNE CRUCIAL ET LEURS RELATIONS DIRECTES.

DANS CE SENS NOTRE ENVIRONNEMENT INTERNE EST DÉTERMINÉ PAR LES VARIABLES PERTINENTES QUI DOIVENT AVOIR DES VALEURS DANS NORMES DÉFINIES POUR MAINTENIR NOS ORGANISMES ÉTAT STABLE.

DANS CE SENS NOTRE ENVIRONNEMENT EXTERNE EST DÉTERMINÉ PAR LES VARIABLES PERTINENTES QUI DOIVENT AVOIR DES VALEURS DANS NORMES DÉFINIES POUR AUTORISER LES VARIABLES QUI DÉTERMINENT NOTRE ENVIRONNEMENT INTERNE POUR MAINTENIR CES NORMES.

NOTRE ENVIRONNEMENT INTERNE EST SÉPARÉ DE NOTRE (EXTERNE) ENVIRONNEMENT PAR UNE MEMBRANE (LA PEAU). NOTRE ÉTENDUE ALIMENTAIRE EST ENVIRONNEMENT EXTERNE SUR LE CÔTÉ OÙ NOS PRISES SONT TRAITÉES.

C'EST IMPORTANT À NOTE QUI TOUTES LES FOIS QUE NOUS PARLONS DE L'ENVIRONNEMENT NOUS PARLONS DES RÉGIONS DÉFINIES AU-DESSUS.

 

NOTRE 'DRIVE' POUR POUVOIR.

CE PEUT ÊTRE DES HYPOTHISED QUE NOTRE PROMENADE POUR POUVOIR SUIT DIRECTEMENT HORS DE NOTRE PROMENADE POUR LA VIE.

IL PARAÎT DÉFENDABLE QUE COMPÉTITION DE L'EXPÉRIENCE DES ORGANISMES D'AUTRES ORGANISMES DANS TRAITER LES VARIABLES DE L'ENVIRONNEMENT POUR MAINTENIR LEUR ÉTAT STABLE.

CELA DOIT MENER LOGIQUEMENT AU BESOIN DE MAÎTRISER SURTOUT D'AUTRES ORGANISMES AVEC LES EXIGENCES DE L'ENVIRONNEMENT SEMBLABLES QUAND LES SOURCES PERTINENTES SONT LIMITÉES.

ANTICIPATION DE PÉNURIE DE TELLES RESSOURCES À TEMPS DOIT MENER LOGIQUEMENT À UN BESOIN CONTINU DE MAÎTRISER D'AUTRES ORGANISMES.

C'EST BIEN CONNU QUE LA FORCE DE LA PROMENADE EST UNE VARIABLE AVEC LES DIFFÉRENCES INDIVIDUELLES CONSIDÉRABLES.

 

GROUPEZ LA DYNAMIQUE.

DEPUIS LE COMMENCEMENT DE VIE CONTINUE LEUR OÙ ORGANISMES MULTIPLES (IMPERCEPTIBLEMENT 2 ENTITÉ GROUPE) À PAPAS SUR LE PHÉNOMÈNE NOUS APPELONS LA VIE AUX GÉNÉRATIONS CONSÉCUTIVES.

UNE QUALITÉ OBSERVABLE DE VIE CONTINUE EST ÉTENDRE QUAND LES CONDITIONS DE L'ENVIRONNEMENT EXTERNE SONT FAVORABLES.

CE PROCESSUS DOIT IMPLIQUER AUSSI LE BESOIN CONTINU DE MAÎTRISER D'AUTRES ORGANISMES.

UN ASPECT DE CECI EST LA CONDITION LOGIQUEMENT INÉVITABLE QUE LES ORGANISMES DANS HIÉRARCHIES DE LA FORME DES GROUPES ONT BASÉ SUR LEUR PROFIL DU POUVOIR PERTINENT INDIVIDUEL.

COMME LES GROUPES DEVIENNENT PLUS GRAND LEUR EXPANSION SPATIALE EST INÉVITABLE MENER FINALEMENT À PLUS OU LES SÉPARATION PERMANENTE DANS L'ESPACE ET LE TEMPS.

SÉPARATION DANS L'ESPACE FINALEMENT RÔLES PRINCIPAUX À LA FORMATION DE PROCÉDURES DE LA SURVIE DIFFÉRENTES BASÉE SUR LES DIFFÉRENCES DANS ENVIRONNEMENT EXTERNE ET DIFFÉRENCES INDIVIDUELLES DE MEMBRES DU GROUPE QUI RÉAGISSENT RÉCIPROQUEMENT DYNAMIQUEMENT AVEC LEURS ENVIRONNEMENTS ET AVEC L'UN L'AUTRE DANS LA FORMATION DE LEURS HIÉRARCHIES DU GROUPE.

CES PROCÉDURES SONT TRAVERSÉES SÉLECTIVEMENT SUR DES MÉCANISMES QUI DEVIENNENT DE PLUS EN PLUS COMPLEXE COMME LA COMPLEXITÉ D'AUGMENTATIONS DES ORGANISMES À TRAVERS GRADUEL ENTRE GÉNÉRATIONS CONSÉCUTIVES (QUANTITATIF) ET SOUDAIN (QUALITATIF) CHANGEMENT ET LES DÉCOUVERTES DE TOTALEMENT NOUVELLES PROCÉDURES.

COMME NOS ESPÈCES SE SONT ÉTENDUES À TRAVERS LE GLOBE ET LES ÉTERNITÉS CELA A RÉSULTÉ EN JAMAIS DIFFÉRENCIATION CROISSANTE ENTRE ÊTRES HUMAINS ET LEURS GROUPES QUI RÉSULTENT EN GROUPES CARACTÉRISÉS PAR CONTINENTS, NATIONS, VILLAGES, VILLES, ÉTATS DE PROVINCES ET UNIONS DOMINATED PAR UN JAMAIS LA DIFFÉRENCIATION CROISSANTE DE SYSTÈMES DU CHAPERON DE L'ENVIRONNEMENT A PERSONNIFIÉ PRINCIPALEMENT DANS UNE GRANDE VARIÉTÉ DE RELIGIONS, SYSTÈMES D'ORDRE PUBLIC, DE COMMERCE - ET FORMATION DU CONCEPT PHILOSOPHIQUE ET SCIENTIFIQUE AU SUJET DE NATURE ET L'ÉQUIPE.

SEULEMENT TRÈS TRÈS RÉCEMMENT CELA A RÉSULTÉ EN LE MONDE QUE NOUS CONNAISSONS AUJOURD'HUI LEQUEL EST CARACTÉRISÉ PAR COMMUNICATION GLOBALE INTERACTIVE VISUELLE ET AUDITIVE INSTANTANÉE ET (À TRAVERS ACCOUPLEMENT DE LA DONNÉE-BASE ET SPÉCIALISATION DU MOTEUR DE RECHERCHE) L'ÉCHANGE DE CONNAISSANCE QUI ALIGNE ENTRE CONNAISSANCE A ACCUMULÉ SUR LA DURÉE ENTIÈRE DE VIE PLANÉTAIRE ET AU-DELÀ, À LA CONNAISSANCE AU SUJET D'ÊTRES HUMAINS INDIVIDUELS QUI COUVRENT LEUR CARACTÉRISTIQUE DE L'ENVIRONNEMENT, MENTALE ET PHYSIQUE PERSONNELLE À UN NIVEAU MICROCOSMIQUE ET LA POSSIBILITÉ D'INTERACTION PHYSIQUE COMPARATIVEMENT PRESQUE INSTANTANÉE À TRAVERS LE MONDE ENTIER.

CONSIDÉRER CETTE DIFFÉRENCIATION IMMENSE QUI EST ALLÉE SUR DEPUIS LE COMMENCEMENT DE TEMPS ET L'APPARENCE REMARQUABLE QUE NOUS PARAISSONS MAINTENANT MÉLANGER EN ARRIÈRE DANS UN ORGANISME SEUL NOUS DEVONS TROUVER ENFIN DEHORS LEQUEL EST LES VALEURS QUI UNISSENT TOUT LE MONDE . . . SE SOUVENIR QUE TOUT QUE NOUS AVONS BESOIN SONT L'ÉTAT STABLE . . .

 

ASPECTS DE COMPORTEMENT ORGANIQUE.

LE MOUVEMENT NON-RÉFLÉCHI OBSERVABLE D'ENTITÉS ORGANIQUES EST APPELÉ COMPORTEMENT QUI EST CARACTÉRISÉ PAR GOAL DIRECTION.

LE BESOIN POUR CAMOUFLAGE EST UNE CONSÉQUENCE DE BASE DE COMPORTEMENT DEPUIS TOUS LES BUTS DANS NATURE QUI A TOUTE SIGNIFICATION EST AUSSI POURSUIVI PAR LES ENTITÉS COMPARABLES.

PENDANT LES ÉTERNITÉS LE MÉCANISME DE CAMOUFLAGE A ÉVOLUÉ DU BUT LE PLUS PRIMITIF QUI ENTOURE DES MOUVEMENTS AU COMPLEXE, SOUVENT VON NEUMANN DERIVED, QUE LES MODÈLES DU JEU DE LA GUERRE DE L'ORDINATEUR QUI PRÉDISENT LE PROFIT ULTIME DANS DOMINANCE ET SUPÉRIORITÉ FINANCIÈRE APPARENTÉE ONT ACCOMPLI À TRAVERS TISSUS INEXTRICABLES DE SONS VERBAUX IMPONDÉRABLES USAGÉ DANS PROPAGANDE ET RHÉTORIQUE QUI ONT REMPLACÉ LE RONRONNER PRIMITIF DES ENTITÉS ORGANIQUES ANCIENNES AVANT LE COUP.

UN MÉCANISME DE BASE D'ÉVOLUTION QUI RÉSULTE EN SURVIE DE L'OPTIMAL RECONNAÎT BUT CACHÉ QUE DANS LES TEMPS MODERNES SONT, OU DEVRAIT ÊTRE, PARTIE DU PROCESSUS DÉMOCRATIQUE.

DONC, PENDANT QU'ORDINATEUR (FINANCIER) LES MODÈLES DU JEU DE LA GUERRE, PROPAGANDE ET RHÉTORIQUE SONT NÉCESSITÉS INDISPENSABLES ET LÉGITIMES DE NOS TEMPS, DONC EST LE BESOIN EXPOSER CES MÉCANISMES ET ASSURER QUE LES CHANGEMENTS BÉNÉFICIERONT MÊME L'ÉVOLUTION SI CELA MÈNERAIT À ANNIHILATION D'ESPÈCE ENTIÈRE COMME A ÉTÉ LE CAS AVEC EXTERMINATION DE CERTAINES TENSIONS D'ORGANISMES PAR EXEMPLE ÉTENDRE LE FLÉAU, LÈPRE ET PETITE VÉROLE.

AVEC LES ÊTRES HUMAINS LES MÉCANISMES CORRECTIFS DIRIGEANTS EXISTENT POUR PROTÉGER DANS SON ENSEMBLE LE FUTUR DE L'ESPÈCE ET ILS ONT MONTRÉ QUE LES SLOGANS AIMENT: "LES VALEURS QUI NOUS UNISSENT" N'ONT PAS NÉCESSAIREMENT DE SIGNIFICATION UNIVERSELLE CEPENDANT MAIS PEUT APPLIQUER SEULEMENT À UNE ÉPOQUE SPÉCIFIQUE ET UNE CULTURE SPÉCIFIQUE . . . (VOYEZ: LES PROCÈS de NUREMBERG (par exemple LE PROCÈS des DOCTEURS - PROCÈS de la JUSTICE - COMMENTAIRE SUR LE PROCÈS de la JUSTICE - PROTOCOLE WANNSEE) .

PLUS . . .

LES PROCÈS DE NUREMBERG . . .

LES VALEURS QUI NOUS UNISSENT . . . ET RÉPLICATION MALIGNE

QUAND ÉTANT DONNÉ LES VALEURS QUI NOUS UNISSENT IL EST IMPORTANT À NOTE QUE NOUS DEVONS CONSIDÉRER AUSSI LES VALEURS QUI NOUS RÉVOLTENT  ET NOUS DEVONS SAVOIR EN PREMIER LESQUELLES SONT LES VALEURS QUI NOUS  RÉVOLTENT TOUS.

ÉTUDIER PEUT-ÊTRE LES PROCÈS DE NUREMBERG SERAIT UN POINT DE DÉPART . . .

APRÈS TOUT . . . QUAND ÉTANT DONNÉ L'HISTOIRE D'ESCLAVAGE HUMAIN . . . NOUS POUVONS DEMANDER BIEN À NOUS-MÊMES ET NOS ENFANTS AU COMMENCEMENT DE LA NOUVELLE ÉPOQUE :

Enfant de miracle . . . et maintenant . . .?
Retour Éternel . . .?

C'est une erreur classique de l'histoire de considérer le mal commis au sein des générations comme l'acte unique d'une nation ou d'un groupe spécifique, ou même d'un seul individu, et qu'une fois ceux-ci disparus le mal l'est aussi. Cette doctrine de bouc émissaire a évidemment toujours convenu aux vainqueurs et à leurs partisans. C'est pour cette raison que l'histoire se répète. Pour ce phénomène survenant dans les générations, n'agissent que des matérialisations fortuites et périodiques de l'état macrobiotique, qui est le conglomérat de toute la matière vivante sur la terre. A travers les âges, seuls les mécanismes contraires, universels et constants dans le temps, peuvent prévenir la répétition de ce phénomène.
On ne peut influencer l'histoire en négligeant une telle essence.

wcwasnun.JPG (175017 bytes)

LA PLUPART DU LIEN PERTINENT :

L'ESPRIT GLOBAL ET LES VALEURS QUI NOUS UNISSENT

COPYRIGHT J. P. KROL © 2004